Pourquoi fermer l’abattant des toilettes

Mam : Julien, tu n’as toujours pas fermé la cuvette des toilettes ! Ça fait dix fois que je te le répète.
Julien : Excuse-moi maman, j’ai encore oublié.
Mam : Fais attention la prochaine fois. Si tu ne le fais pas pour toi, fais-le pour les autres.
Julien : D’accord maman.
Mam : Tu sais pourquoi je te le demande ?
Julien : Tu me l’as dit, mais je ne m’en rappelle plus.

Voilà le genre de scène de ménage à quoi vous devez vous attendre si vous enseignez quelques règles de feng shui à vos proches. Pourtant, on dit souvent que le feng shui, c’est du bon sens. Effectivement, la plupart du temps, c’est du bon sens. Sauf que dans ce cas, c’est un peu plus compliqué. Car pour un enfant de 10 ans, il est beaucoup plus logique de laisser l’abattant des w.c. levé plutôt que de le lever et le baisser chaque fois qu’il s’en sert. Surtout s’il n’y a personne à l’intérieur. La porte étant fermée, personne ne voit la différence. Cependant, il y en a bien une et c’est ce que nous allons voir dans cet article.

Au commencement était l’ouverture de la porte … des toilettes

L’ouverture d’une porte est toujours un moment délicat, car on ne sait jamais ce qui se passe derrière. À la différence d’un espace ouvert, nous ne voyons pas ce qu’il y a derrière. Au moment d’ouvrir, tous nos sens sont en alerte. Notre attention est beaucoup plus soutenue que d’habitude et notre cerveau est beaucoup plus actif.

Mais que se passe-t-il dans notre cerveau ?

Notre cerveau reçoit en permanence des informations de tous nos organes sensoriels. Il les identifie et les range dans des zones bien spécifiques. Lorsqu’une information est classée, une zone est activée. Cette activation crée une résonance dans d’autres zones qui lui sont reliées au niveau des couleurs, des formes ou d’un point de vue symbolique.

Par exemple, si je vois une photographie qui représente la mer. Mes yeux perçoivent des formes et des couleurs et les envoient à mon cerveau. Mon cerveau identifie les formes et les couleurs et rattache ces informations à la mer. Ces informations sont classées dans la zone spécifique reliée à tous les symboles de la mer. Mais cette partie de mon cerveau est aussi reliée à d’autres informations. Ce qui veut dire que lorsque je vois une photographie de la mer, des souvenirs en relation avec la mer peuvent remonter à ma conscience.

Mais revenons à nos toilettes et cet abattant que l’on doit fermer (oui maman).
Lorsque vous entrez dans ce lieu d’aisance, votre regard cherche une cuvette généralement posée au sol. Lorsqu’il l’a trouvé, des informations arrivent à votre cerveau pour y être identifiées et classées. Il active la zone spécifique et celles qui lui sont reliées symboliquement.

Si l’abattant est en haut, alors il voit la cuvette et le conduit rempli d’eau. Votre cerveau, qui est très intelligent, ne peut pas s’empêcher d’extrapoler et de penser au prolongement du conduit et donc aux canalisations de la ville qui évacuent les eaux-vannes de toutes les habitations aux alentours (désolé pour l’image).
Lorsque l’abattant est baissé, votre cerveau identifie les w.c. avec l’abattant fermé. Il va penser à soulever l’abattant et voir un bref instant le conduit rempli d’eau, mais il n’ira pas plus loin. Votre attention restera au niveau de la pièce.

Plus concrètement

Lorsque l’abattant des toilettes est fermé, nous percevons l’énergie de la pièce comme contenue dans cet espace. Lorsque l’abattant est ouvert, une partie de notre attention et donc de l’énergie est dispersée à l’extérieur de la pièce par le conduit d’évacuation.
C’est pour cette raison qu’au moment d’entrer, on se sent mieux lorsque l’abattant est fermé que lorsqu’il est ouvert.

Julien : Ça y est maman, j’ai pensé à fermer l’abattant des toilettes.
Mam : C’est bien mon fils. La prochaine fois, je t’expliquerai pourquoi tu dois faire ton lit avant d’aller à l’école.
Julien : ???

Et vous, avez-vous ce genre de souci à la maison ?

 

Partager l'article

LAISSER UN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire
Entrer votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.