Quelle méthode choisir ?

VIDÉO
Vidéo : quelle méthode choisir ?

Retranscription de la vidéo

Si vous vous intéressez au Feng Shui, vous savez probablement qu’il existe plusieurs façons de pratiquer le Feng Shui et lorsque l’on est débutant la difficulté est de choisir une méthode. Alors dans cette vidéo, on va s’intéresser aux différentes méthodes et l’on va essayer de trouver la méthode la plus authentique, celle qui était pratiquée par les maîtres de feng shui à l’époque des empereurs .

Lorsque l’on est débutant et que l’on veut se former à cette discipline chinoise, on recherche un enseignement et on se rend vite à l’évidence qu’il existe plusieurs façons de pratiquer le Feng Shui. Personnellement, je sais qu’il existe au moins cinq méthodes, mais si vous achetez un livre, vous tomberez forcément sur l’une des trois méthodes qui sont le feng shui des trois portes, le feng shui de la boussole ou le feng shui traditionnel. Parmi ces trois méthodes, il y en a deux qui sont à peu près similaires . Le feng shui des trois portes et le feng shui de la boussole ont à peu près la même façon de travailler. Il y a simplement une différence sur le positionnement du yin et du yang. À l’inverse, le feng shui traditionnel est très différent dans sa pratique. Alors quelles sont les différences majeures de ces deux façons de pratiquer?

Dans le feng-shui des trois portes et le feng shui de la boussole, on va s’intéresser à l’influence :

  • des couleurs;
  • de la forme des pièces;
  • l’orientation par rapport aux points cardinaux;
  • la décoration murale, les tableaux, les images.

 

Dans le feng shui traditionnel, on considère que la couleur n’a pas beaucoup d’importance, la décoration murale, les tableaux, les images n’ont pas beaucoup d’importance. Ce qui est important :

  • c’est l’orientation de la porte d’entrée;
  • l’orientation du lit;
  • l’orientation, du fourneau;
  • la date de construction du lieu;
  • la date de naissance des habitats.

Comment comprendre que ces deux façons fonctionnent, difficile de répondre.

Alors, quelle est la méthode la plus authentique ?

Pour le savoir, j’aurais pu demander aux meilleurs experts des différentes méthodes. Le problème, c’est que je risquais d’avoir des arguments difficilement vérifiables. J’aurais pu demander à des maîtres feng shui, des maîtres chinois. Le problème, c’est qu’en chine tous les maîtres ne pratiquent pas le même feng shui.

Alors, j’ai pensé que la solution serait de visiter des lieux, des sites qui ont été construits par des maîtres feng shui à l’époque des empereurs. Et c’est comme ça que je me suis rendu en chine pour visiter la Cité interdite à Pékin .

En visitant la Cité interdite, on se rend compte de toute l’importance, tout le soin qui a été apporté à cet édifice. Il semble que tout ait été pensé, tout a été réfléchi et organisé selon des règles très précises.

Pour commencer, la Cité est orientée plein sud, en direction du soleil. Le soleil symbolise l’énergie la plus forte qui vient du ciel et la plupart des bâtiments sont orientés plein sud. Donc la plupart des portes sont orientées au sud.

La forme d’ensemble de l’édifice est symétrique.

Elle est composée d’un rectangle avec un rapport très précis, celui de sept sur dix. La même proportion que le cadre dans lequel s’inscrivent les idéogrammes chinois.

Toutes les constructions ont été surélevées par rapport au sol comme pour s’élever en direction du ciel. On disait que l’empereur avait le mandat du ciel. Avant de prendre une décision, il devait se rapprocher du ciel pour y puiser son inspiration.

Ce qui est particulièrement marquant, c’est la couleur rouge qui est présente sur l’ensemble des bâtiments. Si vous ne croyez par l’influence des couleurs, je vous invite à lire le livre de Jean Gabriel Causse « l’étonnant pouvoir des couleurs ». Dans ce livre, l’auteur raconte un grand nombre d’expériences qui ont été faites (bien sûr) à propos de la couleur, mais par des scientifiques. Ces expériences ont été réalisées sur des hommes, des femmes, des enfants et également sur des animaux. Ils sont allés jusqu’à vérifier l’influence des couleurs sur des animaux. Et dans ce livre, on apprend que la couleur rouge renforce le pouvoir de celui qui la porte, renforce l’autorité.

On retrouve également le dragon, symbole du pouvoir. On le retrouve dans la Cité interdite 12 654 fois.

D’autres animaux de la mythologie chinoise sont également placés à des endroits très précis, des endroits qui correspondaient à leur énergie . Ici on peut voir la grue et la torture. La tortue est ying alors que la grue est plus yang. Donc pour respecter leur nature, la tortue est placée à l’arrière et la grue est placée en avant.

Après avoir visité la cité interdite, je pense pouvoir dire que les maîtres de feng shui ont voulu impressionner le peuple. Ils ont voulu impressionner le visiteur pour renforcer le pouvoir de l’empereur. Je pense qu’ils se sont intéressés davantage à l’aspect visuel qu’à l’orientation de la porte d’entrée sachant que la plupart des bâtiments sont orientés au sud.

C’est la raison pour laquelle je pense que pour commencer le feng shui, il est préférable de débuter par le feng shui des trois portes ou le feng shui de la boussole et prolonger sa formation avec le feng shui traditionnel qui s’intéresse à un domaine plus subtil de l’énergie.

Voilà, j’espère que cette vidéo vous a plu. Si elle vous a plu, merci d’appuyer sur le bouton « J’aime ». Si vous voulez en savoir davantage sur le feng shui, je vous invite à télécharger gratuitement à partir du lien situé à droite.

 

Partager l'article

LAISSER UN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire
Entrer votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.